Test de perméabilité à l'air de l'enveloppe - infiltrométrie

Test de perméabilité à l'air de l'enveloppe - infiltrométrie

Il s’agit du test de perméabilité à l'air ou d’étanchéité à l’air du bâtiment. On parle d’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment, et non pas du renouvellement d’air… alors pourquoi rendre étanche une paroi alors que l’on crée des entrées d’air ailleurs ?

Afin de maitriser les flux aérauliques, s’assurer que la VMC fonctionne correctement et que toutes les pièces soient suffisamment ventilées.

Cette mesure est obligatoire dans tous les bâtiments neufs à usage d’habitation soumis à la RT 2012 (depuis janvier 2012 pour le collectif et 2013 pour les maisons individuelles), et pour l’obtention d’un label d’efficacité énergétique Effinergie Plus neuf, BEPOS Effinergie, Effinergie rénovation, Passivhaus, Minergie. Il doit être obligatoirement réalisé par un opérateur autorisé QUALIBAT 8711, et être conforme à la norme NF EN ISO 9972 et au FD P50-784 (anciennement NF EN 13829 ET GA P50-784).

Elle peut être réalisée de façon volontaire en cours de chantier, afin de s’assurer de la parfaite mise en œuvre des matériaux avant de fermer les parements et d’effectuer les finitions.

Le résultat de ce test (Q4Pa-surf en France) est exprimé en m3/(h.m²). Il représente le débit de  fuite par m² de surface déperditive (hors plancher bas) sous une dépression de 4 pascals. Selon les exigences de la RT2012, le résultat doit être inférieur à 0,6 m3/(h.m²) pour une maison individuelle par exemple, 1 m3/(h.m²) pour le logement collectif...

Le bâtiment est conditionné selon la méthode utilisée et le moment du test (en cours de chantier ou à réception). La mesure est effectuée avec une porte soufflante (Blower door), à l’aide d’un ou plusieurs ventilateurs suivant le volume à tester. Une recherche de fuite est effectuée avec une machine à fumée, un thermo-anémomètre à fil chaud, ou à l’aide d’une caméra thermique si les conditions le permettent.

Quelle importance ?

- Santé et qualité de l'air : La présence d'infiltrations parasites perturbe le fonctionnement de la VMC, et a pour effet une sous-ventilation de certaines pièces, avec parfois pour conséquence l'apparission de moisissures sur les parois.

 - L'acoustique : Le passage de l'air entraine également le passage des bruits extérieurs.

 - Le Confort : Les infiltrations perturbent les flux aérauliques, et ne permettent pas une homogénéité des températures dans le logement.

 - Votre Facture : Une étanchéité à l'air bien réalisée peut diminuer votre facture énergétique de 25%.

 - Vieillissement du bâti : La forte présence d'humidité dans l'air augmente le risque de condensation et donc le risque de voir se développer les moisissures, ce qui dégrade la qualité des isolants, des finitions... et la qualité de l'air !

Retour